IT/ EN/ FR/ DE

CASALGRANDE PADANA HABILLE
LE SHITANG

© Huftonandcrow

C'était le 13 mai 2014, lorsque M. Wang Shi, président de la Vanke, prestigieuse société immobilière chinoise, en présence de M. Giuliano Pisapia, maire de Milan, de M. Liao Juhua, consul général de Chine, et de M. Giuseppe Sala, commissaire unique de l'Expo 2015, a dévoilé le rendering de son pavillon. Aujourd'hui, grâce à une parfaite planification du processus de participation, l'ouvrage se trouve en phase avancée de réalisation sur le lot qui lui avait été destiné, un emplacement stratégique peu distant du Lake Arena et du Palazzo Italia.

Le projet, réalisé par l'étude de Daniel Libeskind, avec l'aménagement intérieur de Ralph Appelbaum et le projet graphique de Han Jiaying, s'impose par un grand impact figuratif qui, à travers la plasticité organique de l'enveloppe paramétrique, et met l'accent sur les questions-clés posées par le thème de l'Expo 2015 (Nourrir la planète), à travers la revisitation du shitang traditionnel, c'est-à-dire la salle à manger chinoise. L'enveloppe du pavillon, élément spectaculaire de grand impact et point de repère pour les visiteurs de l'Expo, est entièrement recouverte de dalles tridimensionnelles en grès cérame, dont la couleur rouge laque de Chine est particulièrement suggestive. Spécialement conçue et réalisée grâce à la collaboration entre Daniel Libeskind et Casalgrande Padana, l'enveloppe a été entièrement réalisée avec les exclusives céramiques Fractile, mises au point par l'entreprise italienne. Ces dalles se distinguent par la solution particulière adoptée pour leur couche de finition qui, moyennant des procédures spéciales d'usinage et un motif géométrique en bas-relief plutôt original, crée un effet dynamique tridimensionnel. Valorisée par un voile quasi métallescent, la céramique, à la lumière, se décompose et se recompose en créant de multiples reflets lumineux qui donnent du mouvement à la façade.

À l'intérieur, l'aménagement suscite une réflexion sur l'importance des espaces où nous prenons nos repas et sur leur capacité de définir des lieux en mesure d'aller bien au-delà de leur fonction. Plus de 300 écrans montés sur une structure en bambou conduiront le visiteur dans un parcours à travers la journée typique des Chinois et l'importance du Shitang dans leur vie quotidienne, le tout accompagné d'espaces dédiés à l'exploration d'éléments de la tradition culinaire chinoise, tels que les objets quotidiens, les livres de cuisine, les tables, et jusqu'aux couverts, à savoir les traditionnelles baguettes chinoises. Les taux impressionnants de la croissance urbaine et la conséquente désagrégation sociale condamnent l'individu à la solitude et à la disparition de la solidarité. Dans ce sens, affirme M. Wang Shi, Vanke entend mettre l'accent, grâce à son pavillon, sur le délicat passage entre les rites de la tradition et les comportements introduits par la société contemporaine, et témoigner qu'il est possible, voire nécessaire, de trouver des formes de socialisation au sein d'espaces conçus de manière adéquate.

Vanke
Avec un chiffre d'affaires de 2,3 milliards de dollars, Vanke est la plus importante société immobilière chinoise. Cotée à la bourse de Shenzen, elle gère plus d'un demi-million de logements et fournit des services à 1,5 million de personnes. Fondée en 1984 sur des principes d'éthique, de transparence et de compétence opérationnelle, et forte de ses excellentes performances, l'entreprise a reçu le titre, pendant huit années consécutives, de “China's Most Respected Companies”.

Daniel Libeskind
Il a attiré l'attention de la critique internationale avec le projet du Jewish Museum de Berlin. La méthode de conception originale qui le distingue, fruit de son intérêt personnel dans les disciplines les plus variées, de l'art à la philosophie, de la littérature à la musique, se reflète dans ses ouvrages qui embrassent de multiples domaines de l'architecture, de la planification urbaine (il est l'auteur du masterplan du World Trade Center de New York) à des bâtiments de différents degrés de complexité, tels que musées, palais des congrès, universités et immeubles résidentiels. Parmi ces derniers, citons Le Residenze, des immeubles achevés depuis peu dans l'espace City Life de Milan, et entièrement revêtus de dalles fabriquées par Casalgrande Padana.

Casalgrande Padana
Depuis plus de 50 ans, Casalgrande Padana fabrique des produits céramiques évolués au sein de ses six établissements, tous situés en Italie. Des solutions innovantes et écologiques pour la réalisation de revêtements de sols et de murs et pour l'habillage de façades, capables de répondre à toutes les exigences de création et d'innovation technologique dans le secteur du bâtiment et du design. La culture de la fabrication et la culture du projet architectural sont des cadres de référence de l'entreprise, qui opère à travers une importante activité de recherche et d'expérimentation qui vise l'amélioration continue du produit du point de vue tant esthétique que fonctionnel.